Sélectionner une page

Entre deux romans

Entre deux, curieuse expression qui a l’air de dire « j’étais comme ceci ou cela,  à  cet endroit, à telle époque et je vais bientôt être autre chose ou à tel autre endroit…Bref, on n’est pas ce qu’on est, à ce qu’on vit ou devrait vivre au moment où on le dit.

Je lis ou j’entends souvent :

» entre deux eaux,

entre deux averses,

entre deux boulots,

entre deux amours… »

C’est pas mieux chez moi, je suis entre deux romans. Évidemment,  le Sylvain de « Désert intérieur «  continue à m’accompagner où que je me trouve, en voyage en Afrique du Sud malgré le dépaysement et l’attention portée à mes visites des montagnes du Drakensberg, à la maison derrière mon bureau ou dans le jardin, dans les salons, librairies, rencontres… Un autre héros se joint à lui. Il s’appelle Paul, il a 40 ans de plus que Sylvain, il n’a pas été adopté, lui. Son histoire est celle d’un grand nombre d’adultes pris par leur travail et négligeant leur amour et vlan, voilà l’amour qui fout le camp, et Paul qui souffre. Son bonheur est parti, il a beau courir, il ne le rattrape pas. en trouvera-t-il un autre? A défaut, des joies égayeront ils sa vie?

Bon, ce roman n’est encore qu’un manuscrit soumis à celles et ceux qui font d’un polycopié…un livre disponible en librairies….

Bref, je suis, moi aussi, entre deux.

Entre deux romans.